EXPOSITION

SUDIO UM et
Résidence Artistique
ECHANGEUR 22


Vous invitent à L’Exposition
Sortie de Résidence «Séjourner»
du 7 au 10 Juillet
Vernissage : vendredi 7 Juillet à partir du 19h au 21h

Plus d'info sur notre compte Facebook

EXPOSITION MAN NAM
Oscillations Calligraphiques

Du 21 avril au 21 mai

Dans le prolongement de son rôle de « passeur d’art », de pont entre les cultures occidentale et asiatique, Studio UM s’attachera à présenter divers aspects de la culture asiatique tels que la calligraphie, la littérature, la musique et l’art contemporain. Un lieu ouvert invitant les artistes des deux continents désireux de partager leurs univers artistiques et culturels. Une escale artistique à Avignon en Provence.

Cet évènement, baptisé « MAN NAM – Oscillations Calligraphiques» est une rencontre de trois artistes de différents horizons (Séoul-Avignon-Londres). Celle-ci présentera leurs univers : oscillations de la ligne dont les méandres évoquent une éternelle métamorphose chez Sylvie Deparis (Fondation culturelle Toji à Wonju), oscillations du mouvement de dualité chez Francesca Cho, artiste londonienne, oscillations des pinceaux du calligraphe coréen, JISOO KIM.. Ses pinceaux dansent librement en résonnance avec son coeur. Il s’est formé auprès de grands maitres de la peinture et de la gravure et poursuit son oeuvre à la fois contemporaine et poétique.

Télécharger le Dossier de Presse Le Communiqué de Presse
les artistes présentés

JISOO KIM




Kim Jisoo a reçu l’enseignement du maître calligraphe Hanbol Ko Kwonsok dans les années 70. Conjointement à ses recherches calligraphiques, il se forme à la gravure des sceaux sous la direction du maître Myonam Thoe Kyouil. Ses oeuvres ont été présentées dans le monde, lors d’expositions ou de performances.

[…] Auparavant, j’étudiais la pensée et l’esprit des maîtres calligraphies et réalisais d’innombrables esquisses dans le strict respect des différentes méthodes de calligraphie. Soucieux de bien respecter la tradition des anciens, en même temps, par une volonté créative et le désir de réaliser quelque chose de nouveau, je m’interrogeais souvent sur un manque que je ressentais dans ma recherche en calligraphie. À force d’observer les formes et les caractères, toujours semblables, j’ai fini par me rendre compte que je ne retrouvais pas trace de « Moi profond » dans ces calligraphies.

[….] J’aime les mots tels que « rêve », « espoir », « amour », « passion »… Ce sont des mots simples à écrire mais je voudrais tracer avec mon pinceau en y mettant toute mon énergie et mon coeur. C’est désormais devenu un nouveau défi, je souhaite ardemment que cela transparaisse dans mes oeuvres.

[…] Je veux raconter l’homme, je veux me raconter à partir d’idées profondes, du conflit entre la vie et mon ego ainsi que des paroles sages des grands livres. Aimons, remercions, respectons, réussissons une belle existence.. Pour parvenir à l’écriture que je voudrais réaliser Pour que mon pinceau danse librement Pour que mon écriture danse

les artistes présentés

FRANCESCA CHO


Francesca Cho (Corée du Sud/ Royaume-Uni) explore la question du dualisme, enquête sur la façon dont l’art et les capacités personnelles d’artistes sont touchés par la politique et le mouvement des situations mondiales, par le biais de l’impact et de la récupération de l’expérience émotionnelle et personnelle.

Cho vit et travaille entre Londres et la Provence. Sa peinture, ses travaux d’installation et de performance ont attiré beaucoup d’attention et elle expose individuellement et collectivement à l’international avec des retombées dans la presse: BBC (Royaume-Uni), The Sunday Telegraph (Royaume-Uni) et WorldNet KBS TV (Corée).

les artistes présentés

SYLVIE DEPARIS




Sylvie Deparis est plasticienne et éditrice de livres d’artiste. Après une formation à l’Ecole des Beaux-arts de Toulouse puis à l’Ecole d’Art d’Avignon, elle se consacre à son travail et expose depuis 1995 en galeries, médiathèques ou centres d’art.

Très proche des philosophies d’Extrême-Orient, elle voyage depuis plusieurs années en Asie et y participe à des résidences d’artistes. Elle a animé des workshops à Pékin en 2014 et a exposé en Indonésie (2013), en Chine (2015) et en Corée (2011 et 2016).

Son travail puise à la source de l’univers végétal perçu comme équilibre dynamique de flux, circulation de souffles. Il est une recherche de transcription des rythmes du Vivant dans une approche énergétique et sensorielle.

A dominante graphique, il se décline dans des installations, dessins, peintures ou livres d’artiste. Il se développe en séries, associant fragments et continuité : fragments comme variations de perceptions qui ne se vivent que dans l’instant, continuité ou plutôt « continuum » du Tout qui est le fondement de sa démarche.